Amateurs en herbe : Comprendre le goût de la bière, et les IPA

beer in glass on table

Amateurs en herbe : Comprendre le goût de la bière, et les IPA

Nous savons tous que la bière a un goût délicieux. Nous savons également qu’une bière peut avoir un goût complètement différent d’une autre. Pourtant, si toutes les bières sont fabriquées avec les mêmes ingrédients de base, pourquoi est-ce que leurs saveurs diffèrent de façon si radicale? 

Comprendre les saveurs de la bière et d’où elles proviennent peut faire la différence entre une formidable expérience et une expérience atroce. Nous ne goûtons pas uniquement avec notre bouche. Nos yeux et notre nez contribuent grandement à changer notre expérience avec une bière. Imaginez que vous assistez à une partie de baseball et qu’un long hot-dog est transmis le long de votre rangée. Vous salivez probablement à la vue de tous ces ingrédients qui vous passent sous le nez et vous ne pouvez nier que ces arômes vous donnent le goût d’en acheter un également.

Il en va de même pour la bière. Un grand verre de bière pétillant recouvert d’une mousse crémeuse paraît parfait à la fin d’une chaude journée passée dans le jardin tandis qu’une riche stout foncée dégustée au cœur de l’hiver vous réchauffe bien avant d’avoir pris la première gorgée. Les arômes d’une bière fruitée peuvent être tout aussi rafraichissants que le goût frais d’une robuste IPA.  

À dire vrai, ce sont nos papilles gustatives qui font tout le travail. Il existe différentes papilles qui relèvent différentes sensations, mais je ne vais pas tout compliquer avec de la science. Nous allons plutôt parler de la façon dont chaque ingrédient joue un rôle clé dans les saveurs de bière et comment certains termes que vous avez pu entendre peuvent effectivement s’appliquer.

Comme il en a été question dans mon dernier message, le malt est le fer de lance de toutes les bières. Depuis le moment où c’est de l’orge dans un champ jusqu’à ce qu’il soit du maische dans la brasserie, il peut être soumis à des étapes de touraillage et de torréfaction qui modifient le goût qu’il aura dans le produit final. De très pâle à très foncée, vous allez goûter à des saveurs comme le pain, le caramel, des fruits foncés, le chocolat, le café et bien d’autres encore. 

Le houblon peut créer toute une gamme de saveurs. Selon l’endroit où il est cultivé, vous pouvez obtenir un goût d’agrumes, de fruits tropicaux, de fines herbes, de fleurs, du terroir ou de résine (pin). Lorsque quelqu’un dit qu’une bière a une saveur de houblon, il décrit la saveur actuelle du houblon utilisé. Selon le style de bière, il peut s’agir d’un soupçon ou d’un éclat de saveur. Lorsqu’il s’agit de bières très houblonnées, un terme que les gens aiment utiliser, et ce de façon plutôt erronée, est le mot « amer ». Bien que le houblon serve à donner de l’amertume à la bière, le malt hautement torréfié peut également lui donner cette sensation.

L’eau et la levure peuvent jouer un rôle plus discret, mais également important dans le goût de la bière. Certaines sources d’eau peuvent ajouter de la minéralité à la bière tandis que les levures ajoutent des notes fruitées ou épicées. Pour ajouter encore plus de saveur et pour compliquer les choses, il est possible d’ajouter des adjuvants et des fruits. Tenter de bien saisir tout ce que vous goûtez peut s’avérer être à la fois intense, mais gratifiant. Prenez le temps de découvrir les saveurs que vous aimez réellement, ce qui vous aidera à l’avenir. Grâce à la combinaison de ces quelques ingrédients de multiples façons, la variété de saveurs disponibles est infinie.

La prochaine fois, je vais m’attaquer au mariage des aliments et de la bière. Je vais également commencer à décrire plus en détail les styles de bière. 

Santé! 

Heather
 

 

 

Share a Comment

*